Pourquoi io ?

io ? Quel drôle de nom ! Pourquoi pas libellule ou papillon ?

À l’origine d’io, il y a un œil grand ouvert : le regard émerveillé des enfants à qui l’on raconte de belles histoires. Ce regard immense et lumineux, comment ne pas avoir envie de lui présenter les plus belles choses qui soient : des œuvres d’art !

Gaston Bachelard a comparé l’œil à un petit soleil humain, propre à éclairer le monde, au même titre que les grands mythes de l’humanité éclairent nos vies.

Le regard c’est une chose. Mais io alors ? quel rapport ?

i/o (informatique)
Abréviation de « input/output ». Les ordinateurs sont basés sur un système où, tel un cerveau, le processeur reçoit des données (input) qu’il traite et transforme en informations signifiantes (output).

Io (mythologie)
Conquête amoureuse de Jupiter, Io est transformée par ce dernier en génisse blanche pour tromper la jalousie de Junon. Méfiante, Junon demande à son serviteur Argus, de surveiller l’animal. « Argus avait une tête entourée de cent yeux ; ils se reposaient à tour de rôle, par groupes de deux à la fois ; tous les autres veillaient et restaient en faction. Quelle que fût son attitude il regardait du côté d’Io ; il avait Io devant les yeux, même le dos tourné. » Envoyé par Jupiter, Mercure parvient à endormir Argus avant de lui trancher la tête. Junon dépose les yeux d’Argus sur les plumes de son paon : « elle en couvre le plumage de l’oiseau qui lui est cher et les répand comme des pierres précieuses sur sa queue étoilée. » Ovide, Les Métamorphoses, I, 568-747.

Io (astronomie)
Satellite naturel de Jupiter, observé pour la première fois en 1610 par Galilée. Avec plus de 400 volcans en activité, Io est l’objet le plus actif du Système solaire.

Yo (hip hop)
Interjection synonyme de « salut » dans la culture hip hop. D’après certains, «hip» étant un mot d’argot signifiant l’intelligence dans le sens de la débrouillardise et «hop» étant l’onomatopée du saut, le hip hop permettrait d’évoluer grâce à une « intelligence bondissante » !

 

Les enfants n’ont pas fini de s’émerveiller !